dimanche 22 février 2009

You you et Boussboussates pour Louisa Hanoune


Je suis entrain de voir à la télé le discours de Louisa Hanoune pour son entrée en campagne electorale, evidement, fallait pas s'attendre au show americain du 5 juillet, un petit parti, des travailleurs de surcroit ne peut pas se payer la coupole comme Boutef, mais au fait, ce dernier est candidat en tant qu'independant, en dehors des partis politiques zaama, ça peut veut dire quoi ? non rien, aucune importance ! lol

ce que j'ai pu relever du discours à part l'habituel bien connu de tous, aprés avoir essayé entretemps de la taquiner avec ces photos montages pour passer le temps, c'est la façon encore infantillisante des "militants" dz qu'ils soient au profit de l'un ou de l'autre des candidats, la question touche apparement toute notre société, meme celle censée etre militante politique,

vous vous rappellez la retentissante tzaghrita de Zahia Benarouss à l'assemblée nationale à propos de la candidature de Boutef ? et bien, ça n'a pas raté cette fois çi encore, les femmes dans le public se croient dans un concert de chaba Zahouania, les you you ont remplacé les applaudissements, franchement à la place de Louisa, je serais gené de ce niveau infantilisant, et comme le concert, pardon, le discours de notre candidate commençait à durer, et ce n'est pas l'enjeu des elections qui provoquerait un quelconque interet, un fan du public n'a pas trouvé mieux que de venir avec son bébé dans les bras pour que Tata Louiza lui fasse une boussboussa ! alors la, je me dit, trop c'est trop, pourquoi les Algeriens se foutent à ce point de la politique ? ah j'allais oublier que faute de vrais concerts dans la capitale, on s'amuse comme on peux, quand l'occasion se présente ! sinon pour le fond du discours, je crois que vous m'avez compris, ce n'etait PAS DE LA POLITIQUE.





2 commentaires:

Anonyme a dit…

Hchouma et c'est ridicule...
Des you you pourquoi? mais c'est vrais pourquoi? ont ils un sens substensiel maintenant en politique? moi je trouve que c'est ridicule et ça ne sent pas la personalité et le sérieux et à partir de ça je suis déjà complétement déçu de la femme politique algérienne car elle joue sur les deux cordes de l'orgueil et de l'hypocrésie sans se soucier de son image de marque à ce niveau là mais avec un temperament nationaliste!?.C'est encore une porte ouverte qui donne accés au fauteuil présidentiel avec beaucoup d'interrogations.

nasser a dit…

evidement c'est voulu, si l'algerie s'etait lancé serieusement dans une vraie democratie, ceux et celles qui vont ecouter les discours de candidatures iraient ecouter attentivement leur candidats et non pas jouer à une fete de mariage, à ce rythme la, que ça m'etonnerait pas quand mettra du "henné" à la candidate la prochaine fois ! quand au burnous blanc, Boutef l'a deja mis pour aller fanfaronner à Oran !
eishe tchouf